Digital for all now

3 conseils pour insuffler l’esprit entrepreneurial dans les grandes organisations

Econocom 17 Déc 2014

Après plusieurs années au sein de l’entreprise Intel, Lila Ibrahim a rejoint l’aventure de Coursera, entreprise pionnières des « MOOCs », ces cours en ligne gratuits pour tous qui rencontrent un succès phénoménal et planétaire depuis quelques années. Forte de son expérience, elle témoigne dans les colonnes de Fortune et fournit une série de conseils pour stimuler l’innovation au sein des grandes organisations.

1. Cultiver la différence

L’innovation commence par l’audace ! Les salariés des grandes entreprises ne doivent pas hésiter à se jeter à l’eau pour tenter de nouvelles expériences. L’occasion de se dépasser et surtout, de se confronter à de nouveaux challenges en rencontrant des collaborateurs aux compétences variées, dans une logique d’open innovation.

2. Devenir son propre CEO

« Il y a tant de ressources autour de nous, de mentors et de pairs auprès de qui on peut apprendre et qui nous ouvrent de nouvelles perspectives »… Lila Ibrahim estime que chacun doit être capable de porter plusieurs casquettes dans l’entreprise, au-delà de sa stricte spécialisation initiale. Un état d’esprit entrepreneurial, que l’organisation doit insuffler à ses collaborateurs car il est favorable au développement des connaissances et compétences, donc à l’innovation. Une condition : une personne doit être expressément chargée d’inspirer et d’infuser cette mutation.

3. Se revendiquer entrepreneur

Autre élément propice au développement de l’innovation dans l’entreprise : faire de l’entrepreneuriat un véritable credo et en intégrer tout son vocabulaire.

 

« Une fois que l’on m’a donné le label entrepreneur au sein d’Intel, mon équipe et moi avons adopté tout un nouveau champ lexical qui nous a permis de mieux expliquer ce que nous faisions et les nouveaux process que nous mettions en place pour innover, raconte Lila Ibrahim. Vous n’avez pas besoin d’être une start-up pour innover et avoir un impact fort. Souvent, tout ce dont vous avez besoin c’est de créativité et de volonté pour apprendre de nouvelles compétences en dehors de votre zone de confort. »

 

« Digital for all now », c’est aussi un état d’esprit !

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !