Digital for all now

Education : sans digital à l’Ecole aujourd’hui, pas d’emploi demain !

ECONOCOM 28 Nov 2014

Barack Obama a récemment posé l’ambition : « plonger les écoles américaines dans le XXIe siècle en matière de nouvelles technologies ». La France, elle, semble encore à la traîne. Si les initiatives se multiplient, comme celle du lycée Sainte-Marie à Aix-en-Provence qui a équipé ses élèves d’iPads, elles restent des cas isolés.

 

Le numérique possède pourtant bien des vertus éducatives. Outre les méthodes d’apprentissage renouvelées et le potentiel d’attractivité des écrans auprès les jeunes, il y a aussi et surtout le fait que c’est dans les classes que se prépare la société (numérique) de demain.

 

Préparer les jeunes au marché du travail

 

Les récents rapports McKinsey et Roland Berger soulignaient le retard pris par les organisations françaises sur le chantier de la transformation numérique. Pour 38,9% des directions générales, que nous avons interrogées avec l’Usine nouvelle et Sage, ce sont les ressources et compétences qui pèchent. Un constat qui ne manque pas de faire bourdonner les oreilles de l’Éducation nationale et qui impose la « littératie numérique » comme nouveau credo pour l’institution. François Hollande réaffirmait ainsi récemment sa volonté de mettre le code informatique au programme des collèges dès la rentrée 2016.

 

Un enjeu fort pour l’école puisque d’ici 2022, 110 00 postes devraient être créés dans le domaine informatique selon le Nouvel Obs. Mais le numérique est aujourd’hui transversal, il irrigue tous les métiers : ce sont toutes les matières qui doivent l’intégrer ! Ceci ne sera possible que si les écoles se dotent du matériel approprié, or la France fait pâle figure face à certains de ses voisins européens. Selon un récent rapport de l’Éducation nationale, près de 90% des enseignants finlandais utilisent déjà les outils numériques quotidiennement contre … seulement 5% en France !

 

Un manque de moyen du gouvernement

 

Pour Anne-Marie Patenotte, professeur de Français dans un collège des Yvelines et co-créatrice de l’application Edupad, le premier frein à lever est bien celui de l’équipement.

 

« Équiper en TNI (terminaux numériques interactifs) et ordinateurs, câbler, fournir les logiciels aux quelques 55000 établissements scolaires, même avec le soutien des départements et des régions, résonnait comme une mission impossible, explique-t-elle. Résultat dans nos collèges : les enseignants ont toujours été habitués à bidouiller, fournir leur propre matériel parfois, inventer des solutions… Seuls des professeurs motivés et convaincus de l’apport du numérique étaient susceptibles de persévérer dans ces conditions. »

 

Son témoignage va à rebours des idées habituellement véhiculées quant aux réticences du corps enseignant. Le rapport de l’Éducation Nationale va dans le même sens : « 99% des enseignants estiment que les outils numériques permettent d’améliorer la qualité pédagogique des cours, de motiver les élèves et de retenir leur attention (92%), de pratiquer un meilleur suivi (89%) ».

 

Le « Digital For All Now » bénéficiant à celles et ceux qui seront les forces vives de la France demain, c’est pour bientôt ?

 

Crédits photos : Student Ipad School, photo par Brad Flickinger, licence CC BY 2.0

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !