Digital for all now

Ford mise sur l’IoT et les wearables pour augmenter la sécurité au volant

Econocom 5 Fév 2016

Pas assez dormi cette nuit ? Imaginez que votre véhicule puisse le détecter et renforce alors son assistance au maintien de trajectoire de manière à assurer votre sécurité. L’idée vous paraît invraisemblable ? C’est pourtant l’un des projets sur lesquels travaillent les ingénieurs de Ford. Début 2016, le constructeur automobile américain a ouvert un laboratoire dédié aux wearables, ces « technologies portables » qui regroupent aussi bien des lunettes de réalité augmentée (les Google Glass, par exemple) que des montres ou bracelets connectés.

 

 

Intégrer les wearables à l’expérience de conduite

 

Le marché des objets connectés est en pleine explosion et, pour Ford, il n’est pas question de passer à côté de cette opportunité. L’industriel, qui était déjà précurseur en matière de connectivité en proposant dès 2012 un système permettant à ses véhicules de reconnaître et lire les SMS via une connexion Bluetooth, a décidé de créer, au sein du Ford Research and Innovation Center, à Dearborn dans le Michigan, une nouvelle entité consacrée aux wearables.

Gary Strumolo, manager du Centre de Recherche et d’Innovation Ford, explique :

 

« Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser des montres intelligentes, des lunettes connectées ou d’autres trackers d’activité : nous souhaitons donc développer des applications qui utilisent ces dispositifs pour améliorer les fonctionnalités des véhicules et la vigilance des conducteurs. »

 

Objectif pour les chercheurs et ingénieurs du centre ? Imaginer les façons dont les véhicules vont pouvoir exploiter les données collectées par les technologies portables et réfléchir aux interactions possibles entre conducteurs et objets connectés.

 

 

 

Une voiture qui réagit à l’état de santé ou de stress de son conducteur

 

Pour Gary Strumolo :

 

« Les possibilités dans ce domaine sont infinies. Nous travaillons sur un grand nombre d’objets connectés portables et leurs applications dans le monde de l’automobile : de l’expérience d’achat dans nos concessions jusqu’à la surveillance de l’état de santé de nos clients lorsqu’ils sont au volant. » 

 

En effet, les cas d’utilisation potentiels sont nombreux : déclenchement de dispositifs d’assistance à la conduite en cas d’accélération du pouls ou encore vibration de la montre ou du bracelet pour prévenir les risques d’endormissement…

 

« Les nouveaux objets portables connectés peuvent alerter en temps réel les systèmes d’assistance du véhicule afin qu’ils s’adaptent aux conditions de santé ou d’attention du conducteur. »

 

Et les chercheurs ne sont pas les seuls mis à contribution. Depuis le 20 janvier 2016, les salariés de Ford sont invités à participer à un challenge d’open innovation à l’occasion duquel ils doivent concevoir une application visant à monitorer la santé des conducteurs.

 

En septembre 2015, le constructeur avait déjà sorti une application pour smartwatch permettant aux propriétaires de véhicules électriques de verrouiller/déverrouiller leur voiture, de vérifier son niveau de batterie, de la géolocaliser, de régler la climatisation ou encore de monitorer le nombre de kilomètres parcourus ou l’efficacité de la conduite.

 

 

A lire aussi :

Des Google Glass pour aider les enfants autistes à s’ouvrir au monde

#IoT : La Poste installe un bouton connecté dans nos boîtes aux lettres

Avec son offre de ski connecté, Rossignol suit la piste du Big Data

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !