Digital for all now

Frédéric Granotier : « la LED est une technologie de rupture qui va remplacer rapidement l’éclairage traditionnel »

Frédéric Granotier 8 Jan 2015

Lucibel, leader français de l’éclairage par diode électroluminescente (LED) est un exemple d’ « hypercroissance ». Présente dans 30 pays, l’entreprise a quadruplé son chiffre d’affaire en quatre ans. La révolution technologique de l’éclairage touche tous les segments de marchés et concerne tous les pays. C’est aussi ça, « Digital for all now ». Rencontre avec Frédéric Granotier, fondateur et PDG de Lucibel.

 

Vous avez travaillé pour Poweo, un fournisseur d’énergie avant de créer Lucibel. Comment avez-vous fait pour développer votre start-up ?

 

J’ai cofondé Poweo en 2002 et codirigé l’entreprise jusqu’en 2009. L’idée de Lucibel est née de mon expérience chez Poweo : je voulais passer de la production à la réduction de consommation d’énergie. Et l’éclairage est un levier puissant pour faire baisser la consommation d’électricité.

 

Lucibel, c’est la concrétisation d’un souhait : créer une entreprise qui se positionne dans le cercle vertueux de l’efficacité énergétique et de l’innovation. C’est dans cette optique que nous avons « cassé notre tirelire » pour créer l’entreprise, avant de faire appel à de l’investissement en capital. Aujourd’hui, Lucibel vient de faire son entrée en Bourse sur Alternext, toujours dans le but de financer notre croissance et de développer notre stratégie d’innovation.

 

Votre projet doit prendre en compte un marché de l’énergie mouvant et en proie à de fortes mutations avec le numérique, comment faites-vous pour vous y adapter ?

 

Le monde de l’éclairage évolue très rapidement, Lucibel existe de fait par l’irruption du numérique dans ce secteur. L’éclairage LED consomme 6 à 10 fois moins d’électricité et bénéficie de durées de vie jusqu’à 30 fois plus longues que de l’éclairage traditionnel. Aujourd’hui, la part de marché mondiale de la LED est d’environ 12% et on estime qu’elle sera de 70% à 80 % en 2020 : le secteur connaît une croissance de 30% par an.
Que permet le numérique dans le domaine ?

 

L’ampoule va disparaître, la LED est une technologie de rupture qui va la remplacer rapidement. Les LEDs vont être de plus en plus directement inclues dans les luminaires. Cette révolution va bien au-delà de l’éclairage, elle touche d’autres secteurs à forte valeur ajoutée. Dans le domaine de la santé, elle contribue déjà à des avancées thérapeutiques, par exemple dans les traitements pour plusieurs pathologies comme le psoriasis, le cancer même la maladie d’Alzheimer. Les LEDs sont également utilisés dans les secteurs du bien-être et de la cosmétique : pour le traitement des vergetures, des cicatrices et des rides.

 

Digital for all now : « l’aventure ne fait que commencer »

 

Nos clients sont essentiellement des entreprises, notamment dans le secteur du commerce où un bel éclairage LED va faire la différence et ainsi augmenter le chiffre d’affaire. Le potentiel de cette technologie ne s’arrête pas là : la LIFI (Light Fidelity) va transformer l’acte d’achat, elle permet de géolocaliser de façon très précise le client à l’intérieur du point de vente.

« La technologie LIFI va transformer l’acte d’achat »

Grâce au luminaire, le responsable d’un magasin va savoir exactement et en temps réel quand un client entre dans un rayon et quand il en sort. Ces données vont lui permettre de cibler les clients et de leur proposer des offres personnalisées, adaptées à leur parcours.

 

Quels sont les freins au développement de votre activité ?

 

Certains clients ont besoin d’être rassurés. Ils veulent souvent tester avant de se lancer et de généraliser l’éclairage LEDs. Il est vrai que le passage aux LEDs représente un certain investissement…mais le ROI est non seulement rapide mais aussi très important : quelques mois suffisent à amortir le coût d’achat. « Fabriquer nos produits premium en France permet plus de réactivité et de proximité avec nos clients »

 

Vous avez fait le choix de relocaliser une partie de votre production en France. Pourquoi ?

 

Nous fabriquons la majorité de notre production en Asie. Mais, en effet, nous avons choisi de relocaliser la production de nos produits premium à Barentin, en Normandie. Cela nous permet une plus grande réactivité et plus de proximité avec nos clients finaux – la plupart sont en Europe.

 

Que faut-il aujourd’hui à une entreprise pour être agile ?

L’agilité est, selon moi, un gage de succès. Concrètement l’agilité de Lucibel, c’est notre capacité à réinventer le business model pour l’ajuster en fonction des opportunités du marché. Nous investissons énormément en R&D afin de développer de nouveaux produits et déposer des brevets.

 

Pour vous, qu’est-ce que le « Digital for all now » ?

 

Quand on prend du recul, la vitesse de pénétration du numérique dans nos vie quotidienne est incroyable. Tous les pans de notre vie sont maintenant connectés. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’existe plus de potentiel de développement du numérique, au contraire ! Par exemple, le futur de la LED sera certainement du côté de la santé : certaines LEDs ont en effet des propriétés désinfectantes et peuvent donc tuer les microbes. Vous imaginez donc que les possibilités d’utilisation sont immenses…L’aventure « Digital for all now » ne fait que commencer.

 

Crédits photo : National gallery of art LED tunnel, par Heidi (Flickr, licence CC by 2.0)

 

 

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !