Digital for all now

Une sortie scolaire sur Mars ? Grâce au numérique, c’est possible !

Econocom 5 Nov 2015

Permettre à des élèves de visiter les ruines du Machu Picchu, la Grande Muraille de Chine ou encore le parc national de Yosemite sans quitter la salle de classe ? C’est ce que propose Expeditions Pioneer, un programme pilote mis au point par Google pour visiter virtuellement plus de 100 lieux : des monuments mais aussi le fond des océans ou la surface de Mars !

 

 

Le fonctionnement est assez simple : via un smartphone inséré dans un cardboard – un dispositif en carton acheté ou fabriqué en classe – les élèves profitent de vues à 360 degrés des lieux virtuellement visités. L’enseignant, lui, devient un véritable guide touristique et peut insérer commentaires et compléments écrits sur les photos.

 

 

Un cours sur Romeo & juliette en plein cœur de Vérone

 

Jennie Choi, professeure d’anglais dans une école de Chicago, a récemment emmené ses élèves sur les traces de Roméo et Juliette, à Vérone, en Italie…  L’occasion pour ces jeunes d’une douzaine d’années d’observer les façades de bâtiments qui auraient pu voir naître Juliette et de découvrir des tombes dans lesquelles l’héroïne de Shakespeare aurait pu être enterrée.

 

Pour cela, pas besoin de traverser l’Atlantique. Les élèves ont pu visiter la cité italienne à l’aide d’un kit composé d’une smartphone inséré dans la visionneuse en carton. Aux commandes, Jennie Choi elle-même qui, à l’aide d’une application destinée aux professeurs, les a guidés dans les vues panoramiques de Vérone.

 

A l’heure où les élèves sont habitués à accéder à l’information immédiatement à l’aide d’outils numériques de plus en plus performants, les cours magistraux deviennent moins efficaces explique l’enseignante au New York Times. Selon elle, cette expérience en immersion a permis aux élèves de mieux comprendre l’ouvrage de Shakespeare.

 

Chichen Iza, manhattan ou la lune à portée de clic

 

Les vues à 360 degrés mises à disposition des élèves sont réalisées grâce à un assemblage de photos prises dans le cadre de Google Street View et d’images en trois dimensions capturées avec un dispositif spécifique composé de 16 caméras.

 

Le programme Expeditions Pioneer est actuellement en phase de lancement aux Etats-Unis, au Brésil, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni. Le géant américain réfléchit encore aux modalités de commercialisation du kit complet qui, à l’heure actuelle, comprend le cardboard, des smartphones Asus, une tablette destinée à l’enseignant et un routeur pour faire fonctionner le programme hors connexion.

 

Prochaine étape ? Déployer le projet dans d’autres pays et offrir de nouveaux services : visite de campus pour les jeunes diplômés – en partenariat avec Michelle Obama – ou exploration du quotidien professionnel d’un vétérinaire ou d’un ingénieur informatique pour aider les élèves dans leur choix d’orientation…

 

 

A lire aussi :

Nicolas Prono : Le numérique pour accompagner les élèves atteints de troubles de l’apprentissage

–  #Twictée : la dictée est entrée dans l’ère digitale

Lycée pilote du Futuroscope : accompagner les élèves sur les territoires numériques

Ludwine Probst : apprendre la culture digitale pour faire tomber les barrières

 

Crédit photo : Google

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !