Digital for all now

Les postiers apprennent à coder avec Simplon.co !

Econocom 11 Juil 2016

Ça bouge du côté de La Poste ! Pour la deuxième année consécutive, le groupe propose à ses salariés de s’initier à la programmation. En partenariat avec Simplon.co, la « fabrique sociale de codeurs », La Poste espère ainsi atteindre un double objectif : accélérer sa transformation digitale tout en répondant au désir de reconversion de certains de ses collaborateurs. Explications avec l’Usine Digitale.

 

=> A lire aussi : #FrenchIoT : La Poste veut créer une dynamique française de l’IoT

 

15 personnes sélectionnées pour une alternance de huit mois

Cette année, contrairement à la précédente où seule la branche réseau était concernée, tous les collaborateurs de La Poste peuvent candidater pour bénéficier d’une formation au code. Après des entretiens programmés à l’été 2016 et menés conjointement par La Poste et Simplon.co, ils seront 15 à être retenus pour une formation de huit mois. De septembre 2016 à juin 2017, ils alterneront entre 15 jours d’apprentissage du code et 15 jours dans leur fonction actuelle.

 

Pour la Poste, proposer ce cursus en alternance sert un double objectif : former en interne pour répondre à des besoins précis sur certains compétences digitales qui ne sont pas forcément évidentes à trouver sur le marché de l’emploi, mais aussi permettre aux collaborateurs de se réorienter et/ou de faire avancer leurs carrières. Yves Arnaudo, directeur développement des ressources humaines à La Poste, explique à l’Usine Digitale :

 

« La démarche s’inscrit dans la transformation numérique du groupe. D’un côté, nous avons un certain nombre de besoins de web développeurs ou de concepteurs-développeurs. De l’autre, de par leur background initial, ou par intérêt personnel, certains postiers qui n’exercent pas dans ces métiers ont envie de s’orienter en ce sens. Et nous devons aussi accompagner des évolutions de carrières ainsi que des réorientations. »

 

de l’experimentation à la pratique

 

En 2015, le premier partenariat entre La Poste et Simplon.co a permis d’évaluer la démarche : intérêt suscité auprès des employés, motivation, pertinence pour l’entreprise et qualité du service fourni par Simplon.co. L’offre avait alors été élaborée conjointement par La Poste et Simplon.co, en prenant en compte les besoins de chaque branche de La Poste ainsi que les recommandations de la direction informatique centrale. Yves Arnaudo précise :

 

« Nous avons trouvé la démarche innovante et nous l’avons adoptée car elle est personnalisable en fonction de nos besoins. Qui plus est, les neufs premiers étudiants étaient très satisfaits. »

 

 

=> A lire aussi : Simplon.co : Le #hackathon pour sortir des murs de l’entreprise et apprendre à penser différemment

 

 

Un besoin necessaire pour innover

 

Au-delà du seul apprentissage du code, le projet doit avant tout permettre de former des collaborateurs qui puissent réutiliser ces connaissances pour innover. C’est ainsi qu’Yves Arnaudo conclut :

 

« La transformation numérique ne va pas concerner que les métiers de l’information. Notre travail, aux ressources humaines, c’est de comprendre l’impact sur l’ensemble des métiers. Sur l’innovation, le marketing, les RH… il faut plus que de l’acculturation. On a besoin d’une véritable expertise. Nous faisons un travail important avec chacune de nos filières, pour projeter leurs besoins en compétences qualitatives. »

 

 

A lire aussi :

=> Avec Facteo, la Poste fait entrer le digital dans les poches de ses 85 000 facteurs !

=> #IOT : La Poste installe un bouton connecté dans nos boîtes aux lettres

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !