Digital for all now

#Retail : avec Step-In, Optic 2000 se lance dans le mobile-to-store !

Econocom 24 Sep 2015

Comment attirer les clients en magasin à l’heure où l’e-commerce ne cesse de gagner du terrain ? Comment gérer la complémentarité entre web mobile et points de vente physique ?

Pour booster la fréquentation de ses boutiques, Optic 2000, leader français du secteur de l’optique, a choisi le digital. Grâce à un dispositif alliant balises ultrason et application mobile-to-store, les clients de l’enseigne sont géolocalisés et se voient offrir des cadeaux récompensant leur entrée dans un des magasins de l’enseigne.

 

 

Inciter les clients à se rendre dans un magasin en leur offrant des points fidélité et des offres promotionnelles ciblées ? C’est le pari qu’a fait Optic 2000 en signant un partenariat avec Step-In, une start-up française qui propose un dispositif mobile-to-store innovant.

 

Le concept ? Des balises (beacons) intégrant une technologie ultrason permettent de géolocaliser les shoppers ayant téléchargé l’application lorsqu’ils passent à une cinquantaine de mètres du point de vente. Ces clients potentiels peuvent alors bénéficier de STEPS, des points de fidélisation propres à l’application qui peuvent être échangés contre des chèques-cadeaux ou des bons de réduction à dépenser dans plusieurs enseignes partenaires telles que Starbucks, Sephora, Darty ou même Monoprix. Seule condition : entrer dans le magasin !

 

 

Digitaliser les points de vente pour attirer une clientèle de plus en plus connectée

 

L’application, qui sera mise en place dès le 21 septembre 2015 dans 70 points de vente pilotes, a un double objectif : augmenter le taux de fréquentation des boutiques et améliorer l’expérience client. Michel Dailly, directeur marketing chez Optic 2000, précise :

 

« Cet outil marketing de fidélisation est tout à fait complémentaire à notre dispositif de fidélisation puisqu’il récompense le client dès son entrée en boutique, avant même l’acte d’achat. Par ailleurs, il permet d’interagir avec nos clients pendant leur visite et de mesurer leur satisfaction en sortant du magasin. »

 

Si ce partenariat avec Step-In permet à Optic 2000 de proposer à ses clients un parcours toujours plus riche, plus personnalisé et plus engageant, il représente aussi pour l’enseigne l’opportunité d’entretenir une image d’enseigne ultra-connectée…. Un véritable facteur différenciant dans un secteur toujours plus concurrentiel.

 

 

Step-In, la start-up française qui encourage le lèche-vitrine

Optic 2000 n’est pas la seule entreprise à s’être laissée séduire par Step-In. Depuis son lancement en 2014, la start-up a déjà équipé près de 1 300 magasins d’enseignes comme Celio, Orange, Eram ou encore La Chaise Longue. Il faut dire que l’offre est intéressante pour les entreprises qui ne paient que si le client entre dans le magasin. Et, avec 10 à 40 centimes dépensés par client, le retour sur investissement est assez rapide.

 

Step-In fonctionne grâce à des balises ultrason. Olivier Serfaty, son créateur, explique :

 

« Deux technologies s’offraient à nous : le bluetooth ou l’ultrason. Le problème du bluetooth était qu’il traverse les murs et que pour obtenir les points, les visiteurs n’avaient pas besoin de franchir les portes de la boutique. »

 

La précision des balises est telle que, dans les points de vente les plus grands, l’application permet d’inciter à la visite d’un rayon spécifique ou d’envoyer des offres ciblées en fonction du parcours du client dans le magasin.

 

Inspirée de l’américain Shopkick, l’application Step-In permet de récolter de précieuses données sur les consommateurs, d’autant que ces derniers peuvent remporter des STEPS supplémentaires s’ils remplissent un questionnaire de satisfaction à l’issue de leur visite. Pour les annonceurs, c’est donc une véritable mine d’or. Les investisseurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : au conseil d’administration de Step-In, on trouve Viadeo, Jacques-Antoine Granjon de Vente-Privée et même l’incontournable Xavier Niel.

 

 

Sur le même sujet :

– #Retail : vous reprendrez bien une tranche de beacon ?

– Géolocalisation par LED : Carrefour illumine le parcours client

– Boutique hyperconnectée Miliboo : « Créer le lien entre le digital et le monde physique »

 

Crédit photo : Pexels / Licence CC0

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !