Digital for all now

#Retail : Après les tablettes, les vendeurs passent aux wearables

Econocom 22 Fév 2016

A l’heure où le marché des tablettes tactiles est en perte de vitesse, le Big Retail Show qui s’est déroulé en janvier à New York a été l’occasion de découvrir Theatro, une start-up américaine proposant aux retailers une alternative à la tablette tactile. L’idée ? Un micro-ordinateur à fixer à la ceinture et qui permet d’avoir accès en temps réel à toutes les données relatives aux stocks et aux clients.

 

« Pour de nombreux distributeurs, la tablette s’est révélée peu facile à utiliser par les vendeurs en magasin, surtout dans la grande distribution »,  explique à l’Usine Digitale Jean Philippe Baert, vice-président de la plate-forme Marketing Cloud de Salesforce. C’est notamment le cas dans les enseignes de prêt-à-porter où les vendeurs ont besoin de leurs deux mains pour plier et ranger les articles tout au long de la journée… Et n’ont donc que difficilement la possibilité d’utiliser une tablette.

 

Pourtant, la tablette, ou plutôt les données qu’elle contient, est un formidable outil d’aide à la vente : elle permet au vendeur de connaître l’état des stocks en temps réel et d’accéder à des informations client (historique d’achat notamment) de manière à offrir un service à forte valeur ajoutée.

 

Des wearables pour (encore) plus de mobilité

La solution ?  Elle passe peut-être par de nouveaux devices. C’est en tout cas le pari qu’a fait Theatro. La start-up, née à Dallas il y a 5 ans, propose un dispositif constitué de wearables activables vocalement, d’une connexion WiFi et d’une fonctionnalité de géolocalisation. Concrètement, cela se présente sous la forme d’un ordinateur de 6 centimètres sur 8 qui peut se fixer à la ceinture. Grâce à un logiciel de reconnaissance vocale, les équipes peuvent « communiquer » facilement avec le système IT du magasin. Ainsi, lorsqu’il est avec un client, le vendeur peut demander (discrètement !) dans son micro « Avons-nous tel produit en stock ? »  et recevra quasi-immédiatement une réponse orale… Plus besoin, donc, de passer par une interface écran.

 

20160119-Theatro

 

Le système permet également répondre automatiquement à certaines requêtes comme « Où est Marie ? » ou « Qui est actuellement dans l’entrepôt ? » et même de connecter directement les collaborateurs les uns aux autres. Dans les supermarchés bondés et les grands magasins bruyants, où il est difficile d’entendre les annonces faites au haut-parleur, être capable de trouver facilement quelqu’un est un gain de temps indéniable.

Lorsqu’ils veulent se concentrer à 100% sur leurs clients, les collaborateurs peuvent mettre leur équipement en pause grâce à un simple tapotement du doigt. A l’inverse, lors de formations par exemple, deux employés peuvent être mis en communication continue. Côté managers, le dispositif donne accès à des données de positionnement (heat maps) qui permettent de distinguer les zones de forte activité de celles qui sont plus calmes et d’affiner ainsi les plannings et missions des collaborateurs en temps réel. En termes de productivité, c’est donc un véritable atout.

 

Theatro est déjà utilisé par une vingtaine de distributeurs américains.

 

A lire aussi :

=> Transformation digitale de l’expérience client : des entreprises encore timides !

=> #Retail : avec Step-In, Optic 2000 se lance dans le mobile-to-store !

=> Géolocalisation par LED : Carrefour illumine le parcours client

=> #Retail : Vous reprendrez bien une petite tranche de #beacon ?

=> Boutique hyperconnectée Miliboo : « Créer le lien entre le digital et le monde physique »

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !