Digital for all now

Tablettes à l’école : les Anglais toujours premiers à faire la révolution ?

Econocom 11 Sep 2014

Alors que la France met en place les premiers collèges « tout numérique », le Royaume Uni observe déjà le succès de l’introduction des tablettes dans certaines salles de classe. C’est ce que nous raconte Sophie Curtis dans un article publié le 23 août dernier sur The Telegraph. Si les Britanniques s’y sont convertis, qu’attendons-nous pour lancer la machine dans toute la France ?

 

Le constat imposait l’action politique : avec plus de 4 foyers sur 10 disposant d’une tablette en 2014, le Royaume Uni a pris la ferme décision de réduire l’écart entre niveau d’équipement familial et niveau d’équipement scolaire. La solution ? Introduire des tablettes au sein de certaines salles de classe. Mathématiques, géométrie et même langues sont donc désormais enseignées sur ces supports plus ludiques que les élèves prennent très rapidement en main, comme le raconte la journaliste :

«  Des recherches récentes ont montré que les enfants de six ans ont le même niveau de compréhension des nouvelles technologies que des adultes de 45 ans […]. Ils disposent donc d’une bonne connaissance des cultures numériques avant même de commencer l’école. Nous avons tous eu vent, par exemple, de ces bébés capables de prendre en main l’iPad avant même de savoir lacer leurs chaussures ».

Des tablettes pour un enseignement en phase avec son temps

S’agit-il pour autant de céder au tout numérique ? Pas vraiment puisque l’enjeu est avant tout d’adapter l’environnement éducatif des élèves aux facultés cognitives qu’ils développent avec le numérique :

« Le but n’est pas de mettre sur des écrans les leçons traditionnelles. Il s’agit ici de permettre aux élèves d’utiliser ces outils pour vraiment améliorer leur apprentissage, tout en donnant aux enseignants ce qu’il faut pour suivre les performances de chacun et personnaliser les leçons. »

Et la chroniqueuse, qui a fait l’expérience d’une classe immersive, de souligner que si l’enseignement traditionnel continue de porter ses fruits, celui sur tablette permet de résoudre les problèmes de perte d’attention et de concentration. Une aubaine pour les enseignants, qui doivent constamment y faire face, notamment avec les élèves en bas âge.

 

Au tour de la France ?

Alors que les Français sont très bien équipés à domicile et que le département de Seine Saint-Denis expérimente dans ses collèges de tous nouveaux outils, la France prend doucement le virage du numérique et devrait, dès la rentrée 2016 accélérer encore davantage le pas. Evolutions à suivre dans les classes de l’Hexagone…

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !