Digital for all now

Santé : « Avec une tablette dans la chambre, je me sens comme à la maison »

Econocom 15 Déc 2014

Nous nous rendions récemment en Belgique et plus précisément en Wallonie, à Charleroi, ville de 200 000 habitants. C’est ici que se trouve un hôpital ultra moderne qui fait le bonheur de ses employés et surtout de ses patients. Visite guidée dans un établissement de santé qui a fait du « Digital for all now » son nouveau crédo.

 

La « chambre innovante » pour une nouvelle expérience de soin

 

 

Et c’est au sein de la maternité, véritable « service-laboratoire » que nous avons commencé notre immersion. Si la neige s’accroche à l’extérieur des fenêtres, l’ambiance est chaleureuse entre les murs. Tout respire le neuf : les peintures, les couloirs, l’équipement et surtout, les chambres. Véritables antres de la modernité, ces espaces dédiés aux patients disposent d’équipements dernière génération.

 

« La chambre du futur, que nous appelons la chambre innovante, est équipée d’un lit complètement robotisé qui permet à la maman de s’asseoir, se coucher, se déplacer aisément, explique Pierre Jacmin, Directeur du département Technologie et Systèmes d’Information. On y trouve également une tablette numérique tactile au bout d’un bras mécanique qui offre l’accès à Internet, la télévision, la téléphonie, la radio…. La tablette contrôle un grand écran plat très utile pour partager des moments d’émotions avec la famille à l’étranger par exemple. »

 

Et c’est la chambre dans son ensemble qui a été repensée : la modularité et l’ergonomie y ont été poussées à leur paroxysme pour mieux répondre aux usages des patients connectés, et accueillir les nouveaux équipements. On y découvre ainsi une banquette transformable en lit d’appoint, tout droit venu du futur. Sans parler de la salle de bain qui s’ouvre et se ferme sur le reste de la chambre.

« Notre ligne de mire est le bien être des familles et de leur nouveau-né » affirme Marie-Christine Vidts, responsable des sages-femmes d’une des deux unités que compte l’hôpital.

 

Au chevet des lits, des tablettes

 

 

Si une seule des pièces de l’hôpital est entièrement équipée de ces outils et de ces meubles digitaux, 11 chambres doubles et 25 individuelles disposent de tablettes à côté des lits.

 

« C’est pratique car les mamans choisissent elles-mêmes leur menu des repas depuis leur écran donc on rassemble plus facilement les informations, explique l’une des jeunes infirmières. Elles peuvent remplir le questionnaire de satisfaction directement sur la tablette aussi, ce qui rend les retours sur expérience plus faciles à collecter et à traiter. Nous pouvons ainsi nous concentrer sur les soins. A terme, le dossier de la patiente devrait pouvoir y être stocké, qu’il soit pour le médecin ou pour le personnel soignant. On n’y pense pas forcément mais c’est ce qui va nous permettre de passer au-delà des petits aléas du papier : la lenteur, le risque de perte etc. »

 

Et si certains craignent un décalage entre les différentes générations du personnel soignant et les outils numériques, l’une des doyennes nous répond sans hésiter :

 

« Il suffit de se former. Et puis si c’est aussi intuitif que les smartphones, je ne vois pas où pourrait se trouver le problème ! »

 

De fait, l’opération menée main dans la main avec des experts compétents, semble aujourd’hui être un véritable succès :

 

« Dès le début, nous avons partagé les risques avec Econocom. Nous apportions l’infrastructure globale pendant qu’eux s’occupaient du déploiement de cette solution numérique du futur. Puisque nous avions déjà le projet de reconstruire une partie de l’hôpital, l’opération était plus facile à mener. Nous partions d’une feuille blanche en quelque sorte. Au final les coûts sont bien maitrisés, et le patient s’y retrouve. Il y a quelques années, il fallait près de 4,5 euros pour avoir la télévision. Aujourd’hui pour 6E vous avez accès au monde du numérique via la tablette et la télévision. »

 

Un dispositif qui incarne le « digital for all now » et qui prouve que même dans les moments les plus importants de la vie, le numérique accompagne désormais l’individu. La preuve en est, quelques jours après la naissance de sa petite fille, Brigitte ne tarissait pas d’éloges sur son expérience au sein de l’hôpital :

 

« Au début j’étais un peu impressionnée, puis progressivement je me suis créée des petites habitudes. La tablette me permet de se sentir comme à la maison. Après l’accouchement, je me suis rendue compte à quel point c’était pratique. Notre famille n’est pas toujours à proximité, alors avec la tablette connectée à Internet, on a pu échanger par vidéo. C’est ce qui permet de partager ces moments uniques avec tous nos proches. »

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !