Digital for all now

#Start-up : EDF électrise l’innovation énergétique

Econocom 8 Juin 2015

Depuis 2012, avec son fonds d’investissement Electranova Capital, EDF finance des start-ups spécialisées dans les cleantech et, plus précisément, dans les écotechnologies liées à l’énergie. Dernier ajout au portefeuille ? FirstFuel, une plateforme logicielle qui permet de trouver des opportunités d’efficacité énergétique en analysant les données de consommation des bâtiments.

 

Dénicher le Tesla français ?

C’est à l’initiative d’EDF qu’a été créé en 2012 le fonds Electranova Capital, géré par Idinvest Partners. Pour monter cette structure destinée à prendre des tickets minoritaires (entre 1 et 10 millions d’euros) dans des start-ups des secteurs de l’innovation énergétique, le groupe s’est associé à Allianz et Bpifrance. Le fonds est doté de 90 millions d’euros, dont un tiers a été abondé par EDF dans le cadre de sa politique globale de R&D et d’open innovation. L’accompagnement couvre autant le dialogue avec les experts R&D ou décideurs métiers EDF que la mise en place de partenariat commerciaux, par exemple.

Depuis la création du fonds, huit investissements ont été conclus pour financer la croissance de jeunes pousses qui répondent aux problématiques clés de la transition énergétique. Cela va de la fondation gravitaire innovante (structure utilisée pour l’installation d’équipements) pour l’éolien en mer avec Seatower aux capteurs intelligents destinés à l’optimisation de l’éclairage des bâtiments d’Enlighted en passant par l’écoconstruction avec Techniwood et sa solution d’isolation ultra performante.

 

Le big data pour optimiser l’efficacité énergétique

La plateforme FirstFuel analyse les consommations électriques en alliant la capacité de traitement de gros volumes de données à l’intelligence artificielle. Lancée commercialement en 2012, elle est déjà utilisée par plusieurs fournisseurs d’énergie et agences gouvernementales en Amérique du Nord, d’où elle est originaire, et en Europe.

Pour Swapnil Shah, son PDG :

« Le monde énergétique est en pleine mutation du fait des avancées technologiques, de la pénétration des énergies distribuées, d’un environnement régulatoire mouvant et de l’accroissement de la concurrence. Un des facteurs clefs de succès pour les fournisseurs d’énergie historiques sera d’être capable d’aider leurs clients à comprendre et répondre à leurs besoins énergétiques. »

L’appui d’EDF devrait permettre à FirstFuel de pénétrer plus facilement le marché européen de l’efficacité énergétique, un secteur en forte croissance puisque les smart grids sont aujourd’hui au cœur de nombreuses villes intelligentes, comme par exemple à Lyon ou Issy-les-Moulineaux.

 

 

A lire aussi :

Dassault Systèmes aide les jeunes pousses du digital à prendre leur envol

Généreux investisseurs recherchent start-ups digitales prometteuses

« Digital for all » à la Société Générale : « Fournir des outils aux collaborateurs pour inventer la banque de demain »

 

Crédit photo : epSos .de – Beautiful Wind Turbine for Renewable Electricity Generator // Flickr.com // Licence CC BY 2.0

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !