Digital for all now

Le #télétravail pour lutter contre l’exode rural ?

Econocom 7 Mai 2015

Le département du Gers n’est pas uniquement un champion de la gastronomie, c’est aussi un pionner dans le domaine du télétravail. Depuis 2008, Soho Solo facilite l’intégration des travailleurs indépendants et télésalariés dans la région. Imaginé par la Chambre de commerce et d’industrie du département, ce programme vise à dynamiser l’économie locale en attirant des professionnels de nombreux domaines : numérique, communication, traduction, arts… Comment ? En les accompagnant dans leur installation, en les soutenant dans leur parcours et en leur offrant les moyens de rester connectés.

 

Entre l’Atlantique et les Pyrénées, le Gers est un département dans lequel il fait bon vivre. Pourtant, ces dernières années, il a vu partir nombre de ses habitants… Et a donc dû réagir. Audrey Fievet, Chargée de développement économique à la chambre de commerce et d’industrie du Gers témoigne :

 « Les petits villages se dépeuplaient… Il fallait donc trouver une nouvelle cible de gens qui aient envie de s’installer à la campagne. Nous nous sommes dit : pourquoi pas les indépendants ? » 

C’est suite à cette réflexion qu’est né Soho Solo – Small Office Home Office -, un programme innovant d’aide à l’installation de télétravailleurs. Outre l’information, l’accueil et l’accompagnement du projet professionnel, la CCI à l’origine du projet a mis en place des dispositifs destinés à permettre à ces nouveaux gersois de travailler à distance dans les meilleures conditions possibles.

 

Connexion aDSL, télécentres et espaces de coworking

Maillon indispensable : la connexion. 94 % des 6 257 km² du Gers sont aujourd’hui couverts par l’ADSL. L’infrastructure est financée par les collectivités locales (région et département). Pour les communes trop éloignées des centraux de télécommunication pour être desservies, un projet de déploiement de réseaux Wifi est en cours.

 

Huit télécentres ont également été installés un peu partout dans le département. En offrant un accès ponctuel gratuit à des bureaux équipés, ces espaces de travail permettent aux entrepreneurs de recevoir des clients ou d’organiser des réunions professionnelles. Les télétravailleurs qui le souhaitent peuvent également louer un bureau sur la durée dans un des deux espaces de coworking.

 

Autre lieu destiné à créer des synergies, le Club Soho Solo rassemble chaque mois la communauté des indépendants et télésalariés pour leur permettre d’éviter l’isolement professionnel, d’échanger… et d’étoffer leurs carnets d’adresses ! Sur le web, un extranet met à leur disposition un annuaire interne et une newsletter.

 

En tout, ce sont 47 villages d’accueil et 31 villages associés qui ont été impliqués dans la démarche Soho Solo et s’engagent donc à offrir les meilleures conditions d’installation et d’intégration aux télétravailleurs.

 

70 % des « Soho SOlo » sont des acteurs de l’économie numérique

La plupart des télétravailleurs du Gers sont des indépendants ou des entrepreneurs qui bénéficient de l’accompagnement de la CCI du Gers dans leur projet professionnel. Mais certains sont aussi des salariés qui ont su convaincre leurs employeurs de passer au télétravail. Dans ce cas, leur contrat est modifié par un avenant qui spécifie toutes les informations liées à leur activité de télétravailleur dans le Gers.

Depuis le lancement du programme, plus de 200 « Soho Solo » sont venus s’installer dans le Gers avec leur famille… soit un total de plus de 500 nouveaux Gersois qui participent à la dynamique économique locale. Pour eux, plus de pics de pollution, de métros bondés ou d’immobilier inaccessible : en quittant les grosses agglomérations, ces télétravailleurs bénéficient d’une vie plus confortable… Un changement qui ne pourrait pas avoir lieu sans le numérique !

 

Pour aller plus loin : 

« Plus personne n’a de bureau » à la Sécurité sociale belge

– Le télétravail chez Econocom et Michelin

 

Crédit photo : Shereen M – Day 88 | June 28 2008 | Yay! / Flickr.com / Licence CC BY-NC-ND 2.0

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !