Digital for all now

Véronique Torner : « En intégrant la galaxie Econocom, Alter Way s’ouvre à de nouveaux horizons »

Econocom 23 Juil 2015

En 2006, Véronique Torner et Philippe Montargès créaient Alter Way, une ESN spécialisée dans l’open source qui conçoit, développe, héberge et assure la maintenance de projets web. Après bientôt 10 ans d’existence, Alter Way compte aujourd’hui près de 120 collaborateurs et travaille avec des clients aussi prestigieux que la SNCF, France Télévision éditions numériques et les services du Premier ministre.

Pour mettre en œuvre Born2run, leur plan de développement ambitieux, Véronique Torner et Philippe Montargès ont choisi de se tourner vers un nouvel investisseur, un véritable partenaire industriel, capable d’ouvrir à la PME les portes de grands comptes européens. En juin 2015, Alter Way a donc rejoint la galaxie Econocom.

 

Pourquoi avoir choisi de s’associer avec Econocom ? En quoi Alter Way et son expertise dans l’open source peuvent-ils offrir au groupe de nouvelles perspectives ? Rencontre avec Véronique Torner, co-fondatrice et co-présidente d’Alter Way.

 

 

ALTER WAY : l’Open source comme ADN !

Alter Way propose une offre globale articulée autour de quatre pôles d’activité : design (conception, ergonomie, UX design et accessibilité…), build (ingénierie et développement), run (infrastructures, hébergement, support logiciels libres…) et train (formations autour du numérique ouvert).

Point commun ? Outre leur orientation web, tous ces services sont mis en œuvre avec des technologies open source.

 

La clientèle d’Alter Way compte des grands comptes emblématiques comme Renault, Safran, Total ou Prisma Presse, des pure players comme Allo Resto ou La Ruche qui dit oui mais aussi des grandes administrations publiques puisque l’entreprise héberge tous les sites internes des services du Premier ministre.

 

 

 

« Entreprendre, C’est Incarner une vision »

 

En 1998, Véronique Torner crée sa première entreprise, une start-up technologique qu’elle vend au bout de quelques années pour rejoindre Philippe Montargès et travailler sur un projet commun qui, lui aussi, sera finalement vendu.

 

Pour cette entrepreneure expérimentée, plusieurs qualités sont nécessaires pour se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat. Un chef d’entreprise doit notamment disposer d’une grande confiance en lui et être suffisamment fédérateur pour réunir autour de lui une équipe qui croit en son projet. Courageux, il doit avoir les épaules assez solides pour se confronter aux obstacles qui peuvent se dresser sur sa route, comme la lourdeur administrative ou la rigidité du droit du travail…

 

 

C’est en 2006 que Véronique Torner et Philippe Montargès lancent Alter Way. Tous deux sont très engagés dans la promotion des valeurs de transparence, d’interopérabilité, d’expertise et d’excellence technique du numérique ouvert. En 2013, Véronique Torner devient d’ailleurs administratrice du Syntec Numérique tandis que Philippe Montargès est nommé président du Conseil national du logiciel libre (CNLL) en juin 2015.

 

Si l’ambition qui préside à la création d’Alter Way est de devenir un acteur de l’open source et du logiciel libre, c’est seulement progressivement, au fil du développement de l’entreprise, que les dirigeants décident de se concentrer sur le monde du web.

 

 

« L’association avec Econocom est d’abord l’histoire d’une rencontre »

Lors de ses trois premières années d’existence, Alter Way s’est construite par croissance externe avec l’acquisition de plusieurs sociétés. C’est après six années de consolidation de ces rachats et de croissance organique que Véronique Torner et Philippe Montargès ressentent le besoin de construire un projet pour l’avenir. C’est ainsi qu’est né Born2Run, un plan de développement qui est à la fois un challenge en termes de chiffre d’affaires (il s’agit de passer de 11 à 40 millions de CA) mais aussi une vision stratégique à dimension européenne.

 

La rencontre avec Jean-Louis Bouchard, Président et fondateur d’Econocom, et avec Bruno Grossi, Directeur exécutif chargé de la stratégie, des acquisitions, de la communication et du marketing stratégique du groupe, a été décisive. Les dirigeants d’Alter Way ont compris qu’Econocom pourrait les accompagner dans leur stratégie de développement tandis qu’eux-mêmes seraient en mesure d’apporter leur valeur ajoutée à la galaxie Econocom.  En effet, à l’heure du cloud, du big data, de la mobilité et de l’IoT, l’open source est prédominant et, dans la vision portée par Econocom sur les enjeux du digital, la place du numérique ouvert est cruciale :

 

« Aujourd’hui, le web, c’est 80 % de solutions open source. Sans ces solutions, il n’y aurait pas de Google ou de Twitter… Tous les GaFa sont construits à partir de briques open source ! »

 

 

Relayé dans la presse, l’investissement d’Econocom dans le capital d’Alter Way a donné énormément de visibilité à la PME et a permis de créer un climat de confiance rassurant pour ses clients et partenaires… Pour la PME aux ambitions internationales, l’avenir s’annonce donc plutôt « open » !

 

 

A lire aussi :

Cédric Messeguer, Digital Security : « Sans le soutien d’Econocom, nous aurions difficilement pu nous lancer »

EnterNext et Océasoft : Quand la Bourse permet aux PME de voir plus grand !

[Finance] En savoir plus sur la stratégie d’investissement d’Econocom

 

 

Crédit photo : Pexels / Licence CC0

Vous aussi prenez la parole et partagez avec nous votre histoire de Digital Maker !